La guerre

Eric Godichaud

 

Semaine 48 /

La guerre

La guerre? Voilà un sujet qui paraît réglé d’avance, tout le monde n’est-il contre la guerre, et pour la paix universelle ?

Les désastres de la guerre, Goya

Mais, en déplaçant un peu de biais la perspective, nous monterons que la guerre est la manifestation exacerbée d’une violence qui est en nous, et le souligne Freud, n’a guère de difficultés pour faire tomber les frêles barrières de la civilisation.

Les désastres de la guerre, Goya

A cet effet, nous balaierons en tout sens le champ littéraire : de l’étrangeté de ce récit de bataille dans la chartreuse de Parme, où la guerre est décrite dans son éloignement, son insalissable, au bruit et à la fureur d’une bataille endiablée contre les andouilles et les cervelas, concoctée de main de maître par le grand Rabelais , pourfendeur des dogmes et de l’esprit de sérieux ; enfin, nous amorcerons une discussion sur le sens de l’histoire, grâce à un passage didactique tiré de « Guerre et paix »…

Les désastres de la guerre, Goya

Je vous invite sur tous les fronts : musical, pictural (avec Goya), cinématographique, afin de « survoler » cette « guerre » qui, quoi qu’on en dise, est aussi l’expression de notre humanité, dans ses aspects les plus sombres.

Programme musical

Ouverture 1812, P I Tchaikovsky
La guerre, la bataille de Marignan, Clément Jeannequin
La guerre 14 18, Georges Brassens
Sonnerie aux morts, « Ils m’ont pris mon enfant », chanson de 14 18
Symphonie n 1 (intermezzo), Henri Dutilleux
Daphné, final, Richard Strauss

A bâtons rompus

A bâtons rompus

En savoir plus


Commentaires des lecteurs

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.



Newsletter
Newsletter

Titre / Radio Grand Ciel
Artiste /

Pin It on Pinterest

Share This