Le démoniaque

Sœur Michèle Marchant

 

Semaine 03

Le démoniaque

Nous poursuivons notre chemin de prière, avec un personnage de l’évangile : aujourd’hui avec le possédé de la synagogue de Capharnaüm.

« Jeu de malin » (2010), une gouache sur papier de Gérard Garouste

Au début de sa vie publique, Jésus est en Galilée et il s’établit à Capharnaüm. C’est là qu’il inaugure sa prédication, dans la puissance de l’Esprit, et appelle ses quatre premiers disciples. Alors nous voyons Jésus entrer pour la première fois dans la synagogue de Capharnaüm, et tous sont frappés par son enseignement, « car il les enseignait avec autorité, et non pas comme les scribes. » Mais aussitôt, un homme possédé d’un esprit impur s’écrie : « Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. »

Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ?

L’impur et le Saint, face à face ! Au désert, Jésus avait rencontré Satan face à face. Mais ici, Satan prend forme humaine et défend son territoire. « Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? » Ce n’est donc pas par hasard que le premier miracle de Jésus soit la guérison d’un démoniaque. Ils sont là, les démons, tranquillement installés dans leurs possessions, tirants les ficelles des passions humaines, suscitant le désordre et la violence. Et ce sont eux, c’est Satan, que Jésus est venu dépouiller. Ainsi, Jésus, après avoir ligoté Satan au désert en persévérant dans le jeûne et la prière, manifeste son autorité sur les esprits impurs : « Tais-toi ! Sors de cet homme. »

Nous allons prier avec l’évangile de Marc, chapitre 1, versets 21 à 28.

Jésus et ses disciples entrèrent à Capharnaüm. Aussitôt, le jour du sabbat, Jésus se rendit à la synagogue, et là, il enseignait.
On était frappé par son enseignement, car il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes.
Or, il y avait dans leur synagogue un homme tourmenté par un esprit impur, qui se mit à crier :
« Que nous veux-tu, Jésus de Nazareth ? Es-tu venu pour nous perdre ? Je sais qui tu es : tu es le Saint de Dieu. »
Jésus l’interpella vivement : « Tais-toi ! Sors de cet homme. »
L’esprit impur le fit entrer en convulsions, puis, poussant un grand cri, sortit de lui.
Ils furent tous frappés de stupeur et se demandaient entre eux : « Qu’est-ce que cela veut dire ? Voilà un enseignement nouveau, donné avec autorité ! Il commande même aux esprits impurs, et ils lui obéissent. »
Sa renommée se répandit aussitôt partout, dans toute la région de la Galilée.

 

Foi, chemin de liberté

Foi, chemin de liberté

En savoir plus


Commentaires des lecteurs

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.



Newsletter
Newsletter

Titre / Radio Grand Ciel
Artiste /

Pin It on Pinterest

Share This