Marie # 6

Sœur Michèle Marchant

 

Semaine 45

Marie # 6

Je vous conseille le bon livre du Père Flipo dont je m’inspire : « Hommes et femmes du Nouveau Testament. » Aujourd’hui nous prions avec Marie.

Georges de la Tour, le Nouveau-né, 1648 

Elle s’est voulue servante. Dieu l’a choisie pour mère. Celle de son fils, et donc aussi la nôtre, la mère de l’Eglise. Mais de l’une à l’autre, de la servante dans son humilité à la mère dans la plénitude de sa vocation, quels déplacements, quel chemin ! Elle est, disait Claudel, « la femme dans la grâce enfin restituée », la fille de Sion qui, du fond des âges, ramène au jour la nouvelle Ève. Elle est ainsi la mère de tous les vivants, celle qui a dit oui au nom de l’humanité tout entière au dessein de Dieu sur le monde. Mère de Jésus, mère du Christ, mère de Dieu, c’est tout un, comme il a plu au concile d’Ephèse de le déclarer, non pour la mettre à part, mais pour professer dans la foi que Jésus de Nazareth, celui que l’on disait fils de Joseph, est le fils unique de Dieu, engendré de Dieu, né de la Vierge Marie.
Ainsi, elle est bien la première dans la grâce de son Fils, la première en chemin !

La mère de tous les disciples

L’évangile ne dit pas de Marie qu’elle suivit Jésus, comme de nombreuses autres femmes. Mais il dit qu’elle le cherchait. Marie chemine. Elle chemine sur les routes, elle chemine dans la foi, toujours en quête, même durant la vie cachée de la famille à Nazareth. Marie, dit saint Luc, « conservait avec soin toutes ces choses, les méditant dans son cœur. »
Ne devait-elle pas traverser ses questions et ses angoisses, à la lumière de sa foi grandissante et dans sa confiance absolue en son fils, pour découvrir sa vocation plénière, devenir la mère de tous les disciples ?

Avec Marie, je me mets en prière

Avec les mots qui viennent à mon cœur, j’accueille la présence de Dieu auprès de moi, que je sois chez moi, dans mon coin prière, ou bien écoutant Radio Grand Ciel dans ma voiture. Dieu est là et me regarde avec le regard d’un père qui m’aime tel que je suis. C’est moi tout entier qu’il aime, comme je n’ai jamais été aimé… Je prends un instant pour accueillir ce regard. Et je lui demande cette grâce :
« Seigneur, que Marie intercède pour moi et m’obtienne la foi ».

Foi, chemin de liberté

Foi, chemin de liberté

En savoir plus


Commentaires des lecteurs

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.



Newsletter
Newsletter

Titre / Radio Grand Ciel
Artiste /

Pin It on Pinterest

Share This