Rencontre avec Kamohara Tsutomu

Pascal Le Rest

Semaine du 28 octobre au 3 novembre 2019

Rencontre avec Kamohara Tsutomu

« Né en 1950 dans la ville de Saga, située dans l’île de Kyushu, Tsutomu Kamohara pratiqua le sumo dès l’enfance. Vers quatorze ans, il découvrit le judo et presqu’en même temps, le karaté. Lorsqu’il entra à l’université d’Osaka, en 1968, pour étudier les sciences économiques, notre jeune étudiant s’inscrivit au karaté pour une raison simple :

«dans toute la région d’Osaka, le nom de Nanbu était célèbre. Il était connu et très admiré. J’ai donc choisi de m’entraîner dans son dojo d’origine», confie le Maître. C’est Maître Tani qui dirigeait notre pratique. Dans les dojos universitaires l’entraînement était dur et difficile. Les pratiquants, jeunes, étaient poussés par une véritable émulation dont le but était de savoir qui deviendrait le capitaine de l’équipe, c’est à dire le meilleur.

En 1972, Tsutomu Kamohara est nommé capitaine de son équipe. Il accepte de venir en France en novembre 1973, pour assister son sempaï. Mais quelques temps après son arrivée, Nambu quitta Maître Tani et créa le Sankukaï. Le Shukokaï nomma un autre champion pour le remplacer, Suzuki et T. Kamohara pour l’assister. En 1976, Kamohara senseï repris le flambeau en s’installant à St Malo où il forma de nombreuses ceintures noires jusqu’en 1981 qui essaimèrent son enseignement en France. Depuis, il est installé à Chartres d’où il restructure le Shukokaï européen. »

Extrait du site : http://shukokai09.free.fr/les_maitres.htm

 

Histoire d’en savoir +

Histoire d'en savoir +

More info


Commentaires des lecteurs

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.




Titre / Radio Grand Ciel
Artiste /

Pin It on Pinterest

Share This