L’Annapurna

Emily Glory & Simon Martin

 

L’Annapurna

Pour ce premier numéro d’À la Hauteur, notre guide sera Bernard Germain.

Bernard Germain (photo site Internet de B. Germain)

Guide de haute montagne mais aussi cinéaste et auteur, il a arpenté les sommets du monde entier, immortalisant devant sa caméra un grand nombre d’expéditions. Il a désormais à cœur de partager cette expérience de la montagne et de contribuer ainsi à préserver ses richesses face aux nombreux défis qu’elle doit affronter.
Il a choisi pour première destination l’Annapurna qui trône à 8091m d’altitude, au cœur de l’Himalaya.

Le massif de l’Annapurna

Premier 8000

En 1950, Maurice Herzog est à la tête d’une expédition française qui comptait certains des alpinistes les plus doués de l’époque parmi lesquels Louis Lachenal, Lionel Terray et Gaston Rébuffat. L’objectif : atteindre le sommet de l’Annapurna et par conséquent, vaincre pour la première fois un sommet de plus de 8000 mètres. Cet exploit, qui est aussi entouré d’une part d’ombre et de controverses, reste l’un des jalons de l’alpinisme français.

Une descente périlleuse

Bernard Germain s’est lui aussi mesuré à l’Annapurna et a entrepris en 1979 une expédition qu’il a filmée et dont il a également fait le récit sous forme de journal. Annapurna, premier 8000 à ski, c’est ainsi qu’il a intitulé ces deux réalisations, en référence au best-seller de Maurice Herzog.
Avec ses 6 amis alpinistes : Lucien Adenis, Michel Berquet, Jean-Louis Georges, Yves Morin et Henri Sigayret, il a inscrit son nom dans le livre de gloire de l’himalayisme. Mais dans ces hauteurs, la mort rôde en permanence. Yves Morin perd la vie au cours de cette descente périlleuse.
Bernard Germain connaît bien l’Himalaya, mais aussi l’évolution de l’himalayisme. Déjà au début des années 80, se profilait une marchandisation, un business de l’alpinisme au Népal qui posait question et qu’il évoque sans détour au cours de cet entretien qui témoigne de son engagement total et de son amour de la montagne.

Annapurna, mère nourricière

Nous vous proposons également un voyage à Katmandou au Népal aux côtés de Maurice Cocagnac, prêtre dominicain, grand voyageur et passionné de découvertes. Initié au sanskrit et au yoga du son, il écrit en 1976 Aujourd’hui l’Inde spirituelle (paru chez Retz), un ouvrage qui reçoit en 1978 le prix Montyon de l’Académie Française dans lequel il évoque avec beaucoup d’humanisme et d’ouverture les pratiques spirituelles des hindous. Dans les extraits que nous vous proposons d’entendre, il parle d’Annapurna, la déesse qui se cache derrière la montagne.

+ d’infos

Bernard Germain est l’auteur de nombreux documentaire et livres à découvrir ici :
www.bernard-germain.fr

Visionnez le documentaire de 1953 de Marcel Ichac, Victoire sur l’Annapurna
ici

Le site de la Fédération Française des Clubs Alpins et de Montagne (ffcam) :
www.ffcam.fr


Newsletter
Newsletter

Titre / Radio Grand Ciel
Artiste /

Pin It on Pinterest

Share This