Lata Mangeshkar

Simon Martin

 

 Lata Mangeshkar

Le Rossignol Indien. La formule peut paraître éculé. Elle l’est effectivement. Et pourtant si nous prêtons l’oreille au chant du rossignol, chant naturel, produit avec aussi peu d’effort que la parole, il faut bien reconnaître que la voix de Lata Mangeshkar en possède la limpidité, le débit aérien, la légèreté. Lata Mangeshkar, auteur de plus de 30 000 chansons, chante non pas comme un rossignol mais avec la même aisance, la même spontanéité qu’un rossignol. Comme si ces parents avaient omis de lui apprendre le langage des Hommes, et que son moyen de communication naturel, inné, était le chant.

Du rossignol, Lata Mangeshkar possède outre le chant, la discrétion pour ne pas dire l’invisibilité. Elle fait mieux que de se fondre dans la haie d’aubépines, elle disparaît. Depuis le début de sa carrière en 1942, carrière qui prit fin en 2004 Lata Mangeshkar participa a plus de 4000 films. Le terme de Bollywood lui est intimement lié et pourtant, elle ne fit que de rares apparitions devant la caméra. A l’instar du rossignol, seule la voix de Lata Mangeshkar témoigne de sa présence. Pour la voir, il faut être patient, infiniment patient ou bien chanceux, infiniment chanceux.

Lata Mangeshkar

 

 

Orphée aux antipodes

Orphée aux antipodes

En savoir plus


Commentaires des lecteurs

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.



Newsletter
Newsletter

Titre / Radio Grand Ciel
Artiste /

Pin It on Pinterest

Share This