LES MANGEURS DE FUMEE

Caroline Llorens

Semaine du 4 au 10 octobre 2021 ~

LES MANGEURS DE FUMEE

L’extase

« Comme tous les grands voluptueux, il est amoureux de l’impossible, il voudrait s’élancer dans les régions idéales à la recherche de la beauté sans défaut, l’ivresse ne lui suffit pas, il lui faut l’extase. Il demande à l’hallucination ce que la réalité lui refuse.

Les lettrés se mirent aussi à apprécier le maddak en dégustant du thé savourant ces moments de rêveries voluptueuses qu’ils appelaient des yancha.

Une fois franchie la passe dangereuse et la surface lisse des pentes indolentes, je traverse toutes les plaines et les rivières comme si j’étais déjà à la maison. La tristesse des 10 000 li disparaît aujourd’hui, la fleur de minang émerge en face de mon cheval» soupire d’aise, enfin soulagé de ses peines Yin Tao regagnant son Pays Natal, le Sezhuan au sud-ouest de la Chine.

Papaver somniferum

«Les taoïstes vous persuadent de boire de l’eau de jisu et même un enfant peut préparer la soupe d’opium» assure Su Dongpo au 11ème siècle, évoquant les bols de soupe que les enfants vendaient au bord des routes à l’attention des pèlerins en prévention des coups de chaleur. Cette plante aux différents noms selon les régions, que les botanistes nomment papaver somniferum a aussi pour vertu thérapeutique de soulager l’asthme, d’arrêter la dysenterie, d’anesthésier les douleurs, de donner de la vigueur, ce qui convenait bien aux voyageurs.

Le chemin du milieu

Le chemin du milieu

En savoir plus


Commentaires des lecteurs

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.



Newsletter
Newsletter

Titre / Radio Grand Ciel
Artiste /

Pin It on Pinterest

Share This